Livourne vers 1800. Étude et restauration d'une peinture à l'huile sur toile du musée de la Chartreuse de Douai. Évaluation et comparaison de la résistance des collages par fil-à-fil des déchirures de la toile

N° : 25780 application/pdf - 11 Mo - 210 page(s)

Description / Résumé

Ce mémoire porte sur l’étude et la restauration d’une peinture à l’huile sur toile déposée de son châssis, Vue du port de Livourne, du musée de la Chartreuse de Douai. Les recherches historiques et technologiques l’ont datée du 1er quart du XIXe siècle. Cette œuvre au préalable non identifiée, correspond certainement à un tableau du musée de Douai considéré comme disparu pendant la 1ère guerre mondiale. Elle est constituée d’une toile de chanvre encollée et recouverte d’une préparation blanche, puis d’une couche picturale à la stratigraphie complexe. Des repeints situés sous un vernis non-original témoignent d’une ancienne restauration. Le vieillissement des matériaux et des manipulations inadaptées ont entrainé la fragilisation de la toile et la formation de déchirures, ainsi que des pertes de matière picturale. On note aussi un fort encrassement et des moisissures. L’étude technico-scientifique a porté sur la comparaison de la résistance à la traction de mélanges d’adhésifs servant au collage par fil-à-fil des déchirures de la toile. Les résultats ont déterminé le mélange de colle d’esturgeon et d’acétate de polyvinyle en proportion 75:25 comme le plus adapté à l’œuvre. La restauration a consisté en un décrassage de la couche picturale avec un gel aqueux, un nettoyage du vernis par compresses de solvants, une reprise des déchirures par fil-à-fil, et un doublage synthétique en plusieurs couches afin d’obtenir la rigidité nécessaire. L’adhésif utilisé est le Plextol B500®. L’œuvre a été remontée sur un châssis flottant, puis les lacunes on été mastiquées et réintégrées aux couleurs Gamblin®. Nous avons posé un vernis MS2A® et une protection arrière. Une exposition-dossier présentera temporairement l’œuvre dans les salles du musée de la Chartreuse.

Résumé en langue(s) étrangère(s)



Abstract :This research is the result of the study and restoration of Vue du port de Livourne, an oil-painting on canvas dismounted from its stretcher, from the Musée de la Chartreuse of Douai. Historical and technological researches have dated it at the first quarter of the 19th century. This hitherto unidentified work surely matches the description of a tableau that is supposed to have disappeared during the 1st world war. It is made up of a canvas sized and covered with a white ground, then paint layers with complex stratigraphy. Overpaints under a non-original varnish reveal a former restoration. The aging of the materials and some inappropriate handling have weakened the canvas, formed some tears and caused some of the paint to be lost. It also became very dirty, with some mold growing on it. The technical-scientific study focused on a comparison of the resistance to the traction of adhesive mixtures acting as a thread-by-thread glue for the tears in the canvas. Results showed that a 75:25 mixture of sturgeon glue and polyvinyl acetate was the most appropriate for this work. The restoration consisted in cleaning the paint layer with a water gel, cleaning the varnish with compresses of solvents, mending the tears thread by thread, and lining the canvas with several layers of synthetic cloth to obtain the necessary rigidity. The glue used is Plextol B500®. The work was remounted on a floating stretcher, then the holes were filled in and restored with Gamblin® colors. We added a MS2A® varnish and a protection back. An exposition-document will temporarily present the work in the Musée de la Chartreuse.

Auteur/artistes/intervenants

Type de document

Institution(s) prêteuse(s) / Institution(s) partenaire(s)

Date de publication

Localisation

Datation

Numéro de gestion de l'œuvre INP

Citer la ressource

Depardieu, Claire, "Livourne vers 1800. Étude et restauration d'une peinture à l'huile sur toile du musée de la Chartreuse de Douai. Évaluation et comparaison de la résistance des collages par fil-à-fil des déchirures de la toile", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 04 mars 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/livourne-vers-1800-etude-restauration-dune-peinture-lhuile-sur-toile-musee-chartreuse-douai-evaluation-comparaison-resistance-collages

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.