K’Ai-Lô-Sïn, « Dieu qui ouvre le chemin ». Etude et conservation-restauration d’une effigie funéraire de la province du Fujian (Chine, fin du XIXème siècle ; Lyon, musée des Confluences - Paris, musée Guimet). Recherche d’un adhésif adapté au refixage de…

N° : 19117 application/pdf - 26,2 Mo - 333 page(s)

Description / Résumé

Ce mémoire se concentre sur l’étude et la conservation-restauration de l’effigie chinoise 2013.0.81, conservée au musée des Confluences de Lyon. Il s’agit d’une effigie funéraire éphémère de la province du Fujian, située dans le sud-est de la Chine, rapportée, par le sinologue Johann Jacob Maria de Groot vers 1886. Elle incarne le dieu Kailushen chargé de la protection de l’âme des défunts lors des cortèges funéraires. La confection de l’effigie repose sur une structure légère en baguettes de bambou, recouverte de nombreuses couches de papier variés. De la feuille de laiton, des fils métalliques et autres matériaux en font un objet composite, riche, et clinquant. Des facteurs de dégradations croisés ont provoqué notamment la fragilisation des papiers, le désassemblage du socle de l’effigie et la corrosion de la feuille de laiton. L’étude technicoscientifique a été orientée sur la recherche d’un adhésif de refixage compatible avec la feuille de laiton corrodée. Les interventions de conservation ont permis de stabiliser les nombreux papiers, de consolider le socle et surtout de rétablir la verticalité de l’effigie, jusqu’alors perdue. Enfin, un reconditionnement provisoire de l’effigie et des fragments sous forme de plateau de manipulation a été conçu.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

This thesis is dedicated to the study and conservation of a Chinese effigy (2013.0.81), kept in the Musée des Confluences, in Lyon. This ephemeral funerary effigy, from Fujian (southwestern coast of China) was brought back to France by the sinologist Johann Jacob Maria de Groot in 1886. It embodies the deity “Kailushen”, responsible for the protection of the deceased souls during funeral processions. Its structure is made of bamboo sticks, covered with several layers of different papers. Brass sheet, metal threads and various other materials contribute to a composite, rich, and flashy object. Mixed causes of degradation led to paper weakening, dismantling of the base and brass corrosion. The scientific study aimed to find an adhesive compatible with brass sheet. Conservation treatments enabled to stabilize the various papers, to consolidate the base and to bring the effigy back to a newly restored vertically. Finally, a temporary packing, - a handling panel - designed for both the effigy and fragments, was created.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Institution(s) prêteuse(s) / Institution(s) partenaire(s)

Date de publication

Localisation

Datation

Numéro de gestion de l'œuvre INP

Citer la ressource

Campo, Laura, "K’Ai-Lô-Sïn, « Dieu qui ouvre le chemin ». Etude et conservation-restauration d’une effigie funéraire de la province du Fujian (Chine, fin du XIXème siècle ; Lyon, musée des Confluences - Paris, musée Guimet). Recherche d’un adhésif adapté au refixage de…", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 04 mars 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/kai-lo-sin-dieu-qui-ouvre-chemin-etude-conservation-restauration-dune-effigie-funeraire-province-fujian-chine-fin-xixeme-siecle-lyon

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.