« Fenêtre ouverte sur le passé ». étude et conservation-restauration d'un lot de trois vitres gallo-romaines provenant du site archéologique de Compierre (Nièvre) et exposées au musée de la porte du Croux à  Nevers : analyse du comportement mécanique d'u…

N° : 2416 application/pdf - 31,5 Mo - 319 page(s)

Description / Résumé

Le musée associatif de la Porte du Croux, conserve dans ses collections à Nevers trois exemplaires de vitres gallo-romaines provenant du site archéologique de Compierre (Nièvre) et datées entre le Ier et le IVème siècle. Objets rares et exceptionnellement bien conservés, ces plaques de verre ont fait l’objet d’un travail de mémoire de fin d’étude à la section Arts du Feu du département des restaurateurs, à l’Institut National du Patrimoine. L’étude préalable à la conservation-restauration de ces œuvres s’est orientée autour de deux problématiques distinctes. D’une part une enquête historique et archéologique afin de documenter les conditions d’acquisition et de découverte de ces objets dépourvus de dossier d’œuvre et retrouvés lors de fouilles non documentées au milieu du XIXème siècle. Puis, une étude scientifique et technique, afin d'analyser le verre (composition, potentiels dépôts de mastics de scellement, état d'altération) et d'éclairer, au travers des marques présentes en surface, les techniques de fabrication qui ont pu être employées. Enfin, la restauration menée sur l’une des trois vitres a soulevé plusieurs problématiques autour du verre archéologique, notamment le nettoyage, le démontage des objets fixés à la colle protéinique sur plateau de bois, le collage réversible des verres plats de grand format et la création d’une semelle de support discrète en matériau transparent. L’analyse du comportement mécanique d’une des trois vitres vitre en position inclinée a été menée en vue de sécuriser les opérations de restauration et de proposer un système de soclage adaptable sur pupitre.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

Abstract : The associative museum of the “Porte du Croux” in Nevers, preserves in its collections three gallo-roman glass windows from the archaeological site of Compierre. Dated between the first and the fourth century, these rare items are exceptionally well preserved and have been the subject of a thesis at the Inp Institut. A preliminary study has focused on two distinct issues. On one hand a historical and archaeological survey to document the conditions of discover and acquisition of these objects. And on other hand, a scientific and technical study with the Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH), to analyze the glass (composition, potential deposits of sealing mastic, alterations) and search the manufacturing techniques that could have been employed. The restoration address several issues on fragile archaeological glass : cleaning, removal of protein adhesive, reversible bonding of large flat glass and creation of a discrete plinth in transparent material. To secure the conservation operations and find a satisfactory plinth basing on desk, tests have been conducted to analysis the mechanical behavior of the three glass windows in inclined position.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Institution(s) prêteuse(s) / Institution(s) partenaire(s)

Date de publication

Localisation

Numéro de gestion de l'œuvre INP

Citer la ressource

Braja, Anaïs, "« Fenêtre ouverte sur le passé ». étude et conservation-restauration d'un lot de trois vitres gallo-romaines provenant du site archéologique de Compierre (Nièvre) et exposées au musée de la porte du Croux à  Nevers : analyse du comportement mécanique d'u…", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 13 avril 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/fenetre-ouverte-sur-passe-etude-conservation-restauration-dun-lot-trois-vitres-gallo-romaines-provenant-site-archeologique-compierre

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.