Une urne cinéraire étrusque de la période hellénistique (musée du Louvre, Paris) : étude, conservation et restauration d'une terre cuite avec une polychromie mate : évaluation d'une méthode de nettoyage aqueux à  base d'un gel d'agar

N° : 2032 application/pdf - 47 Mo - 204 page(s)

Description / Résumé

Ce mémoire est consacré à  l'étude, à  la conservation et à  la restauration d'une urne cinéraire étrusque en terre cuite provenant de Chiusi (Italie) et datée de la période hellénistique (Musée du Louvre, Paris). l'urne cinéraire est composée de deux éléments en terre cuite polychromée: la cuve Cp.3730 et le couvercle Cp.3731. l'oeuvre est replacée dans son contexte historique antique et dans son histoire moderne, depuis son acquisition par le marquis de Campana jusqu'à  sa présence au Louvre à  partir de 1863. l'étude a soulevé plusieurs questions: l'association de la cuve avec le couvercle est-elle antique ou moderne ? En effet, leur état de conservation et les matériaux qui les composent semblent différents. La tête du personnage allongé sur le couvercle, anciennement restaurée, appartient-elle bien au reste de la sculpture ? Ces interrogations, ainsi que le peu d'études technologiques menées sur ce type d'oeuvre ont motivé une série d'examens scientifiques afin de mieux comprendre les techniques de fabrication et l'histoire de cette oeuvre. Un fort empoussièrement et un encrassement prononcé recouvrent la surface de l'urne, ce qui altère notre perception et rend difficile la lecture des traces de polychromie qui la décorent. à partir de ce constat, l'étude technico-scientifique s'est orientée sur la recherche d'un gel de nettoyage aqueux pour la terre cuite. Après une série d'essais préliminaires comparant plusieurs gels de nettoyage pour matériaux poreux, le gel d'agar appliqué à  l'état fluide a été retenu. Lors de la restauration, ce gel s'est avéré d'une grande efficacité pour le nettoyage de la terre cuite, mais aussi de la polychromie non cuite de la cuve. Les traitements de conservation-restauration employés ont eu pour objectifs la conservation de la matière originale par le biais du nettoyage de l'urne, de la consolidation de ses couches polychromes ainsi que la reprise d'un ancien collage, tout en respectant son passé archéologique. Cette restauration a permis de retrouver en partie l'éclat des couleurs d'origine, ce qui nous a conduits à  proposer des restitutions de l'état original de l'oeuvre.
 

Résumé en langue(s) étrangère(s)

This dissertation is devoted to the study and the conservation of an Etruscan cinerary terracotta from Chiusi, Italy, dating back to the hellenistic period (Louvre Museum, Paris). The urn is composed of two elements in terracotta with unfired polychromy: the chest Cp. 3730 and the lid Cp.3731. The artifact was put in its antique historical context and modern history, from the acquisition by Campana to the Louvre Museum. This study raised two questions. First : is the association of the chest with the lid original ? Indeed, their states of conservation as well as their materials (terracotta and polychromy) are different. Secondly : does the head of the male figure, with ancient restoration, belong to the lid? The interrogations and the lack of technological studies about this kind of object have led us to conduct a series of scientific analyses in order to get a better understanding of the production techniques. Dust and dirt cover the surface of the urn, altering our perception of its original colors. This is why we made a scientific study to find an aqueous method of cleaning with a gel specially adapted for terracotta. Several types of gels usually used on porous materials were tested, and we found that agar used as a fluid gel was best suited to be utilized in this study. This process, never used before on this medium proved to be successful during the experimental testing. For the conservation of the urn, the results were excellent, greatly improving the aesthetic appearance of the piece. It removed the dirt from the terracotta and from its unfired polychromy without causing damage. The conservation of the urn consisted in the cleaning, consolidation of the polychromy, partial removal of the ancient restoration of the lid and filling. This brought to light the original colors of the urn and allowed us to propose a restitution of the original state of the artifact.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Institution(s) prêteuse(s) / Institution(s) partenaire(s)

Date de publication

Localisation

Datation

Type d'intervention

Numéro de gestion de l'œuvre INP

Citer la ressource

Beaugnon, Diane, "Une urne cinéraire étrusque de la période hellénistique (musée du Louvre, Paris) : étude, conservation et restauration d'une terre cuite avec une polychromie mate : évaluation d'une méthode de nettoyage aqueux à  base d'un gel d'agar", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 04 mars 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/urne-cineraire-etrusque-periode-hellenistique-musee-louvre-paris-etude-conservation-restauration-dune-terre-cuite-avec-polychromie-mate

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.