Les empreintes de corrosion de Bernard Pagès, deux dessins contemporains du Musée d'art moderne de Saint-Etienne : adaptation d'un traitement antioxydant au phytate de calcium et choix de l'adhésif employé pour le doublage

N° : 2887 application/pdf - 4,1 Mo - 130 page(s)

Description / Résumé

 Cette recherche a été consacrée à la conservation et à la restauration de deux dessins contemporains de Bernard Pagès, artiste associé au mouvement Supports/Surfaces. Il s’agit de deux empreintes de produits de corrosion sur papier, provenant du musée d’Art moderne de Saint-Étienne. L’usage d’acide et de fer lors du processus de fabrication de ces objets est en partie responsable du mauvais état de conservation de l’un d’entre eux. Ayant pu établir que cette altération était comparable aux dégradations du papier engendrées par les encres métallogalliques, nous avons choisi d’explorer les traitements et les matériaux employés dans ce domaine. Ainsi, l’étude scientifique porte sur l’adaptation d’un traitement complexant au phytate de calcium, ainsi que sur le choix d’un adhésif de doublage.Le traitement a consisté en une complexation et une désacidification de l’œuvre par flottaison, suivies d’un doublage à l’aide d’un papier japonais encollé à gélatine B225. Ce mémoire aborde également la question de l’encadrement des dessins contemporains.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

The purpose of this investigation is the conservation of two contemporary drawings by Bernard Pagès, an artist associated to the Supports/Surfaces movement. These two prints, made with iron corrosion products on paper, are a part of a collection displayed at the Museum of Modern Art in Saint-Etienne. The fact that acid and iron were used during the fabrication process partly explains why one of the pieces isn’t well preserved.Having established that this alteration is comparable to the degradation of paper due to iron gall inks, we have decided to explore the techniques and materials used in this field. The scientific research is therefore centred on adapting an antioxydant treatment using calcium phytate, as well as finding a suitable adhesive for lining.The treatment consists of the complexation and de-acidification of the piece by floating, followed by a lining using japanese paper and gelatine B225. The contention of this study also addresses the mounting and framing topic of contemporary drawings.

Auteur/artistes/intervenants

Type de document

Date de publication

Type d'intervention

Citer la ressource

Duplat, Valéria, "Les empreintes de corrosion de Bernard Pagès, deux dessins contemporains du Musée d'art moderne de Saint-Etienne : adaptation d'un traitement antioxydant au phytate de calcium et choix de l'adhésif employé pour le doublage", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 13 avril 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/empreintes-corrosion-bernard-pages-deux-dessins-contemporains-musee-dart-moderne-saint-etienne-adaptation-dun-traitement-antioxydant-au

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.