sketchfab est désactivé. Autoriser le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Expositions et territoires : quelle place et quel rôle pour les expositions à l’occasion d’un grand évènement. L'exemple de Marseille Provence 2013. Ici, ailleurs à la Friche la Belle de Mai à Marseille et Double disque évidé par les toits. Intervention …

Thématique:
N° : 1219 audio/mpeg - 33,2 Mo - 0:34:35 (approx)

Description / Résumé

Intervention de Juliette Laffon, conservateur général honoraire du patrimoine, commissaire des deux manifestations : "Ici, ailleurs" à la Friche la Belle de Mai à Marseille et "Double disque" évidé par les toits, intervention dans l’espace public de Felice Varini à Salon-de-Provence en 2013.

Marseille a convié ses voisins des deux rives à participer à une ambitieuse exposition, «Ici, ailleurs». 29 œuvres d’art inédites étaient présentées au nouveau centre d’art contemporain, la Tour Panorama de la Friche de la Belle de Mai, et signées de plasticiens venus de l’ensemble du pourtour méditerranéen.
Les œuvres étaient nombreuses à développer une réflexion critique sur le monde et la société. Plusieurs traitaient du voyage et du déplacement. Elles témoignaient de l’expérience de l’exil et du déracinement, de l’émigration. Elles interrogaient les notions d’identité, de citoyenneté, exploraient les questions de genre, le rapport à l’autre. Elles s’emparaient aussi de problèmes sociaux, politiques, environnementaux.

Elles offraient une relecture de l’histoire. D’autres abordaient le domaine du spirituel. Certaines engageaient un travail de mémoire, concernant tant la sphère intime que publique, élaboraient des récits singuliers, convoquaient coutumes et rituels. Sur un mode opératoire faisant souvent appel à l’hybridation, notamment par l’articulation de récits à des documents d’archives, elles reconsidéraient le rapport entre réalité et fiction.

Marseille-Provence 2013 : Felice Varini - Double disque évidé par les toits, exposition du 24 mai au 30 septembre 2013
Felice Varini réalisait une peinture monumentale, dont le point de vue se situait sur la terrasse du château de l’Empéri. L’espace architectural est le terrain d’action de cet artiste franco-suisse installé à Paris depuis 1978. À partir d’un point de l’espace, situé en général à hauteur des yeux de l’artiste, le spectateur découvrait une forme géométrique simple exécutée sur les murs offrant l’illusion qu’elle avait été peinte sur un seul plan. En s’éloignant du point de vue, il a fait l’expérience d’une peinture fragmentée et d’une infinité de points de vue.

Les promeneurs spectateurs selon leurs déplacements assistaient à une sorte de danse de la peinture à travers l’urbain, toujours imprévisible jamais semblable. Ces fragments éclatés de l’œuvre » Double disque évidé par les toits » trouveront le point les fédérant de la terrasse cour nord du château de l’Emperi. » déclara l’artiste à propos de sa réalisation, visible dans sa totalité depuis le point de vue se situant sur la terrasse du château de l’Empéri.

A propos de l’édition du colloque « Ce qu’exposer veut dire – édition n°2 » proposée en 2014

Placée sous la direction de Philippe Dagen, la rencontre, ouverte au plus large public et destinée aussi aux élèves conservateurs en formation, avait pour ambition de présenter les différentes problématiques qu’implique le projet d’exposition depuis sa conception jusqu’à son ouverture au public, à travers l’exemple de manifestations emblématiques de l’année 2013.
Expositions d’archives, d’art contemporain, mais aussi expositions dans les monuments historiques, chaque exemple a été l’occasion de faire intervenir les différents acteurs qui travaillent à l’élaboration de ces manifestations artistiques ou scientifiques et d’aborder des thématiques aussi diverses que l’édition du catalogue, le mécénat, le public et la médiation, la conservation préventive, le transport et l’installation des oeuvres ainsi que la scénographie.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Date de captation

Citer la ressource

Laffon, Juliette, "Expositions et territoires : quelle place et quel rôle pour les expositions à l’occasion d’un grand évènement. L'exemple de Marseille Provence 2013. Ici, ailleurs à la Friche la Belle de Mai à Marseille et Double disque évidé par les toits. Intervention …", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 23 avril 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/rencontres-debats/ce-quexposer-veut-dire/ce-quexposer-veut-dire-2014/expositions-territoires-quelle-place-quel-role-pour-expositions-loccasion-dun-grand-evenement-lexemple-marseille-provence-2013-ici

Type de licence

CC BY-NC

Conditions d'utilisation

L'institut national du patrimoine autorise l’exploitation de ce document à des fins non commerciales, ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale.

Crédit de l'image de couverture

Affiche de l'exposition - Tous droits réservés