sketchfab est désactivé. Autoriser le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Archives, monuments et muséum d’histoire naturelle : la prise en compte de la conservation préventive des oeuvres exposées dans un monument historique

N° : 1234 audio/mpeg - 31,9 Mo - 0:33:15 (approx)

Description / Résumé

Intervention de Yves Gagneux, conservateur en chef du patrimoine, directeur de la Maison de Balzac, Paris et de Julie Pellegrin, conservatrice en chef du patrimoine, chef du service des monuments et musées départementaux de l’Indre-et-Loire, commissaire de l’exposition "Traité des excitants modernes - Pierre Alechinsky au musée Balzac à Saché" du 1er juin au 30 septembre 2013.

Le point de départ de cette exposition est la splendide édition réalisée en 1989 par Pierre Alechinsky à partir d'un texte méconnu de Balzac, le Traité des excitants modernes (1839).

Le romancier y décrit les effets de substances inspiratrices (alcool, café, thé et tabac) dont les excès produisent des désordres graves, et conduisent à une mort précoce. Pour composer ce livre d'artiste, Pierre Alechinsky a dessiné et gravé quatorze linogravures et sept eaux-fortes. Sitôt le livre paru, l'artiste a décliné ses oeuvres dans de fluides variations plastiques de plus en plus éloignées du texte de Balzac, proposées pour la première fois dans leur intégralité à l'occasion de cette exposition. Le parcours, alternant les savoureux propos de l'écrivain avec ces explosions de formes et de couleurs, invite le visiteur à s'adonner sans limites aux plaisirs de la méditation et de l'enchantement visuel.

Une exposition du Conseil général de l'Indre et Loire réalisée en partenariat avec la Maison de Balzac (Paris), avec le soutien financier de la DRAC Centre.

A propos de l’édition du colloque « Ce qu’exposer veut dire – édition n°2 » proposée en 2014
Placée sous la direction de Philippe Dagen, la rencontre, ouverte au plus large public et destinée aussi aux élèves conservateurs en formation, avait pour ambition de présenter les différentes problématiques qu’implique le projet d’exposition depuis sa conception jusqu’à son ouverture au public, à travers l’exemple de manifestations emblématiques de l’année 2013.
Expositions d’archives, d’art contemporain, mais aussi expositions dans les monuments historiques, chaque exemple a été l’occasion de faire intervenir les différents acteurs qui travaillent à l’élaboration de ces manifestations artistiques ou scientifiques et d’aborder des thématiques aussi diverses que l’édition du catalogue, le mécénat, le public et la médiation, la conservation préventive, le transport et l’installation des oeuvres ainsi que la scénographie.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Date de captation

Citer la ressource

Gagneux, Yves, "Archives, monuments et muséum d’histoire naturelle : la prise en compte de la conservation préventive des oeuvres exposées dans un monument historique", Médiathèque numérique de l'Inp, 10 avril 2014 (consulté le 25 juillet 2024), https://mediatheque-numerique.inp.fr/rencontres-debats/ce-quexposer-veut-dire/ce-quexposer-veut-dire-2014/archives-monuments-museum-dhistoire-naturelle-prise-en-compte-conservation-preventive-oeuvres-exposees-dans-monument-historique

Type de licence

CC BY-NC

Conditions d'utilisation

L'institut national du patrimoine autorise l’exploitation de ce document à des fins non commerciales, ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale.

Crédit de l'image de couverture

Affiche de l'exposition - Tous droits réservés