« Prudence dévoilée ». Conservation-restauration d'une sculpture décorative funéraire (fin du XVIIIe siècle-début du XIXe siècle ; Palais des ducs de Lorraine-Musée lorrain, Nancy) : étude comparative de deux hydrogels pour le décrassage des toiles de li…

N° : 3553 application/pdf - 22,2 Mo - 286 page(s)

Description / Résumé

Ce mémoire est dédié à l’étude et au traitement de conservation-restauration d’une sculpture décorative funéraire dite « éphémère ». Elle appartient à un ensemble de quatre sculptures, constituant l’exemplaire unique de cette typologie d’oeuvre. L’étude historique révèle qu’il aurait été réalisé autour de 1800 pour être disposé autour d’un catafalque à l’occasion de cérémonies religieuses dans l’église des Cordeliers de Nancy. L’étude de l’ensemble, indispensable au traitement de La Prudence (?), a révélé que les sculptures ont été réalisées rapidement avec des matériaux peu pérennes. Une armature en bois soutient des éléments sculptés en bois polychromé et des textiles, encollés et polychromés, rembourrés de foin. Cette technologie a favorisé l’altération de l’ensemble dans les conditions de conservation inadaptées des combles de l’église. Des assemblages sont rompus, la polychromie a perdu son adhésion, des textiles sont déchirés, le foin s’affaisse et l’ensemble est très encrassé : des interventions urgentes sont nécessaires. L’échange de connaissances avec les spécialités « Arts Textiles », « Peinture » et « Mobilier » a contribué à élaborer un traitement de conservation-restauration adapté à la typologie rare de La Prudence (?) et compatible avec les trois autres sculptures constitutives de l’ensemble. L'étude technico-scientifique porte sur le nettoyage des textiles encollés et vise à sélectionner une méthode de décrassage pour le traitement de La Prudence (?). Une étude comparative entre deux hydrogel, le nanogel Nanorestore® Dry et l’agarose appliqué à chaud sur une interface a été menée sur des toiles de lin et de coton encollées et encrassées artificiellement. L'étude comparative a permis de choisir la pose ponctuelle du nanogel Nanorestore® Dry suivi d'un nettoyage au coton imbibé d'eau.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Institution(s) prêteuse(s) / Institution(s) partenaire(s)

Date de publication

Numéro de gestion de l'œuvre INP

Citer la ressource

Jimenez, Charlotte, "« Prudence dévoilée ». Conservation-restauration d'une sculpture décorative funéraire (fin du XVIIIe siècle-début du XIXe siècle ; Palais des ducs de Lorraine-Musée lorrain, Nancy) : étude comparative de deux hydrogels pour le décrassage des toiles de li…", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 13 avril 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/prudence-devoilee-conservation-restauration-dune-sculpture-decorative-funeraire-fin-xviiie-siecle-debut-xixe-siecle-palais-ducs

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.