H« De l’autre côte du miroir ». Etude, conservation et restauration d’un miroir iranien décoré de panneaux de verre peints (Epoque Qajar, fin du XIXème - début du XXème, Paris, musée du Quai Branly - Jacques Chirac). Recherche d’un système pour la protec…

N° : 19474 application/pdf - 20 Mo - 322 page(s)

Description / Résumé

En 1931, les membres de la mission Citroën centre-Asie partent de Beyrouth pour rejoindre Pékin par la route. C’est au cours de cette expédition, en Iran, qu’est collecté le miroir 71.1935.115.525. Constitué d’un miroir central à l’argent encadré par 24 panneaux de verre peints et 4 éléments de miroir à l’amalgame, bordés dans des papiers, l’ensemble est monté sur une structure en bois, fixée au fond d’une caisse. Des pièces de textiles et des lamelles d’étain viennent décorer l’ensemble. En 1935, le miroir entre dans les collections du musée d’ethnographie du Trocadéro avant de rejoindre celles du musée du quai Branly-Jacques Chirac, lors de sa création, au début des années 2000. Des interventions de « réparation » réalisées au milieu du XXème siècle ont particulièrement altéré les décors sous verre, et en particulier le miroir central. Différents systèmes de protection d’un tain à l’argent contre le ternissement ont été alors étudiés afin de trouver le plus adapté pour la stabilisation du miroir. Les peintures sous verre ont été consolidées et refixées, les panneaux de verre nettoyés, collés et comblés. Un nouveau système de montage a été mis en place pour permettre la présentation de l’objet.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

In 1931, the members of the Citroën centre-Asie Expédition left Beirut to reach Beijing by road. It is during this expedition, in Iran, that the mirror 71.1935.115.525 is collected. Consisting of a central silver mirror framed by 24 panels of painted glass and 4 elements of amalgam mirror, lined in papers, the whole is installed on a wooden structure, fixed to the bottom of a box. Pieces of textiles and tin strips come to decorate the ensemble. In 1935, the mirror entered the collections of the Musée d'Ethnographie du Trocadéro before joining those of the Musée du Quai Branly-Jacques Chirac, at the time of its creation in the early 2000s. “Repair” works carried out in the middle of the twentieth century has particularly altered the reverse paintings on glass, and in particular the central mirror. Different systems of protection of silvering against tarnishing were then studied in order to find the most suitable one for the stabilization of the mirror. Reverse paintings were consolidated and refixed, the glass panels cleaned, glued and filled. A new set-up system was put in place to allow the presentation of the object.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Institution(s) prêteuse(s) / Institution(s) partenaire(s)

Date de publication

Localisation

Type d'intervention

Numéro de gestion de l'œuvre INP

Citer la ressource

Lecoubet, Louis, "H« De l’autre côte du miroir ». Etude, conservation et restauration d’un miroir iranien décoré de panneaux de verre peints (Epoque Qajar, fin du XIXème - début du XXème, Paris, musée du Quai Branly - Jacques Chirac). Recherche d’un système pour la protec…", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 19 juillet 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/h-lautre-cote-miroir-etude-conservation-restauration-dun-miroir-iranien-decore-panneaux-verre-peints-epoque-qajar-fin-xixeme-debut

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.