« La Galissonnière à Brest. » Etude et conservation-restauration d'un lot de photographies gélatino-argentiques du Musée national de la marine (1931, Paris) : recherche d'une méthode de dévernissage adaptée

N° : 4411 application/pdf - 27,1 Mo - 210 page(s)

Description / Résumé

Résumé : Les sept photographies étudiées dans ce mémoire apportent un éclairage sur l’usage de ce médium dans la Marine et en particulier à l’arsenal de Brest. La restauration de quatre d’entre elles est l’occasion de questionner l’acte de dévernissage dans la pratique des restaurateurs de photographies et d’établir un traitement adéquat. Les photographies sont tirées par le laboratoire photographique de l’arsenal de Brest en 1937 afin d’être exposées à l’Exposition Internationale de Paris. Elles sont vernies dix ans plus tard à l’occasion d’une seconde exposition. Le lot est conservé au musée national de la Marine depuis 1964.Les photographies affichent des pratiques courantes des années trente : l’agrandissement, la retouche, le thermocollage. Le vernis appliqué n’est pas ici issu d’une pratique photographique mais est également ancré dans son temps : des analyses ont montré la présence de polychlorobiphényles, ajoutés à un vernis naturel (mastic) en tant que plastifiant. Le dévernissage a motivé une étude scientifique visant à trouver un processus de dévernissage efficace. Parmi les produits testés, le gel de Klucel G à 4% se révèle le plus à même de retirer le vernis sans provoquer une dégradation de la surface des photographies, ni une pénétration du vernis solubilisé dans les altérations de surface. Après dévernissage, des opérations de renfort, de comblement, de retouche et de montage sont mené. Les photographies ont rejoint les nouvelles réserves du musée à Dugny.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

Abstract : The study of seven photographs from the musée national de la Marine brings a new light on the use of this medium in the French Navy and in particular in the naval arsenal of Brest. The treatment of four of these photographs is an occasion to discuss the removal of varnish as an act of conservation. The photographs are printed by the photographic laboratory of the Brest’s arsenal in 1937 in order to be expose at the Exposition Internationale in Paris. It is varnished ten years later for a new exhibition, again in Paris. The batch of photographs is conserved by the museum since 1964.The photographs shows some current practice from the 30’s: enlargement, retouching and dry mounting. The applied mastic’s based varnish isn’t here derived from a photographic practice but is also anchored in its time: analyses show that polychlorinated biphenyls were used as plasticizer. A study is carried to find out a treatment for the removal of the varnish. Several product are tested (silicone, acrylic and cellulosic gel). The best result are found for 4% Klucel G, which allow to remove the varnish without degrading the photographic surface or provoking the penetration of solubilize varnish in the surface’s alterations. After removal of the varnish, treatment of filing, retouching are done. The photographs are now conserved in the new museum’ storage at Dugny.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Institution(s) prêteuse(s) / Institution(s) partenaire(s)

Date de publication

Datation

Citer la ressource

Riess, Lionel, "« La Galissonnière à Brest. » Etude et conservation-restauration d'un lot de photographies gélatino-argentiques du Musée national de la marine (1931, Paris) : recherche d'une méthode de dévernissage adaptée", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 15 juin 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/galissonniere-brest-etude-conservation-restauration-dun-lot-photographies-gelatino-argentiques-musee-national-marine-1931-paris

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.