Etude et conservation d'un laque japonais du musée Guimet. Urushi et feuille d'or : étude comparative de l'adhérence de sept colles

N° : 3496 application/pdf - 6 Mo - 157 page(s)

Description / Résumé

L’oeuvre étudiée est un petit cabinet en laque du Japon, à décor de feuilles et poudre métalliques (maki-e) appartenant au Musée Guimet. Les analyses iconographiques et stylistiques ont permis d’identifier ce petit cabinet comme une laque d’exportation du XIXe siècle. Une étude scientifique vient confirmer les hypothèses émises sur son origine. La recherche scientifique compare l’adhérence de sept colles entre urushi et feuille d’or au moyen d’un test d’arrachage mis au point lors de cette étude afin de choisir l’adhésif le plus adapté à la restauration de cette œuvre, puis traite plus particulièrement de la colle de poisson HMB. L’objet présentait un fort encrassement, un décollement généralisé de la structure et du décor et une altération importante des feuilles d’étain. Le nettoyage mécanique suivi du refixage du décor, du recollage de la structure et de la réintégration des lacunes a permis d’aborder une grande variété de méthodes d’intervention en conservation-restauration occidentale aussi bien qu’orientale, et de rendre à l’œuvre toute sa lisibilité.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

Study and restoration of a small Japanese lacquer cabinet, enhanced with metallic foils and powder, belonging to the Musée Guimet in Paris. Iconographic and stylistic analysis helped to identify this work as a 19th century exported lacquerware. Technical elements confirmed that hypothesis. The scientific research compares the adhesive strength between urushi and the gold foil of seven glues, using a pulling up method elaborated during this research, in order to choose an adhesive adapted to the restoration of the cabinet, and goes on with the close study of the HMB fish glue. The object suffered from dirt, general ungluing of structure and decor, and from an important deterioration of the tin foil. Mechanical cleaning followed by refixing and reintegration gave the possibility to deal with a large variety of restoration methods, western as well as eastern, and allowed to give to the object all it legibility back.

Auteur/artistes/intervenants

Type de document

Date de publication

Type d'intervention

Citer la ressource

Jacquin, Anne, "Etude et conservation d'un laque japonais du musée Guimet. Urushi et feuille d'or : étude comparative de l'adhérence de sept colles", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 23 avril 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/etude-conservation-dun-laque-japonais-musee-guimet-urushi-feuille-dor-etude-comparative-ladherence-sept-colles

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.