Amalthée et la chèvre de Jupiter (Musée du Louvre). Etude et conservation-restauration d'une sculpture en terre cuite peinte réalisée d'après le marbre de Pierre Julien. : recherche d'un système de protection contre la corrosion des armatures en alliage …

N° : 4528 application/pdf - 18,2 Mo - 262 page(s)

Description / Résumé

Résumé  : Ce mémoire est consacré à  l'étude et la conservation-restauration d'une sculpture en terre cuite peinte de grand format. Il s'agit d'une ronde bosse réalisée d'après l'oeuvre en marbre de Pierre Julien, Amalthée et la chèvre de Jupiter, aujourd'hui conservée dans la Laiterie de Rambouillet. l'oeuvre en terre cuite appartenait au collectionneur Ernest May et ornait certainement son château de la Couharde (Yvelines) avant d'entrer en 1920 dans les collections du Musée du Louvre.
Amalthée et la chèvre de Jupiter en terre cuite appartient à  un type de production très en vogue au 19 siècle. Il s'agit de sculptures de petites séries destinées à  orner les parcs et jardins ou les intérieurs de riches propriétaires. Aujourd'hui nous possédons très peu de documents écrits sur leur contexte de création. l'étude technologique de l'oeuvre a permis de démontrer qu'elle est issue d'un moule à  bon creux réalisé à  partir du surmoulage d'un tirage en plâtre, lui-même exécuté grâce au moulage de l'original en marbre par les ateliers du Louvre durant la seconde moitié du 19 siècle. l'étude a également montré que l'oeuvre a été de nombreuses fois repeinte et restaurée.
A son arrivée dans les ateliers de l'Inp, la sculpture présentait un état de conservation très préoccupant certainement dû aux nombreuses années passées dans les communs de la laiterie de Rambouillet qui n'offraient pas de bonnes conditions pour la conservation de la pièce.
Les problématiques de conservations soulevées par cette oeuvre ont permis de creuser un peu plus avant les sujets concernant la corrosion des alliages ferreux dans les liants hydrauliques. Nous avons expérimenté une protection par l'imprégnation du plâtre et des produits de corrosion au silicate d'éthyle.
Le parti pris de la restauration a été de conserver le vécu de l'oeuvre, c 'est-à -dire les repeints successifs ainsi que les réfections structurelles de 1920. Une partie du traitement a consisté en la conservation et la stabilisation de la polychromie très soulevée et très lacunaire. l'autre grande problématique du traitement résidait dans une réflexion autour des manipulations des oeuvres de grand format ainsi que des différents systèmes d'assemblages possibles entre parties pour qu'ils soient toujours réversibles.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

Abstract  : The thesis focuses on the preservation-restoration of a large format polychrome terracotta sculpture. This sculpture in the round is a cast of a Pierre Julien marble sculpture, Amalthea and Jupiter 's goat, held at the Dairy, in Rambouillet. Initially, the sculpture belonged to collector Ernest May who used it to decorate his castle of la Couharde (Yvelines). In 1920, it was acquired by the Louvre Museum.

Auteur/artistes/intervenants

Type de document

Date de publication

Citer la ressource

Sansalone, Annabelle, "Amalthée et la chèvre de Jupiter (Musée du Louvre). Etude et conservation-restauration d'une sculpture en terre cuite peinte réalisée d'après le marbre de Pierre Julien. : recherche d'un système de protection contre la corrosion des armatures en alliage …", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 13 avril 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/amalthee-chevre-jupiter-musee-louvre-etude-conservation-restauration-dune-sculpture-en-terre-cuite-peinte-realisee-dapres-marbre-pierre

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.