sketchfab est désactivé. Autoriser le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Les catalogues de vente de la collection Jacques Doucet (1938-1950) : une source pour la recherche de provenance d'œuvres spoliées

N° : 1795 audio/mpeg - 92,2 Mo - 0:38:25 (approx)

Description / Résumé

Intervention de Emmanuelle Polack, responsable des archives du musée des Monuments français au sein de la Cité de l'architecture et du patrimoine, chercheuse associée à l’INHA.

Elle traite des catalogues de ventes de la bibliothèque Jacques Doucet, outil essentiel de recherche pour les chercheurs de provenance.
Des catalogues de vente de l'Hôtel Drouot ont été numérisés et renseignent la période 1938- 1950.
Les recherches de provenance restent une partie intégrante de l'histoire de l'art.

La recherche de provenance, sous-domaine de l’histoire de l’art, suscite depuis une quinzaine d’années une attention accrue, tant auprès des spécialistes que d’un public plus large. Elle explore l’histoire et l’origine d’une œuvre d’art suivant des approches qui peuvent varier selon le contexte – commercial, universitaire ou muséal. Depuis la signature de la déclaration de Washington en 1998, et à travers des restitutions spectaculaires comme celle du tableau Scène de rue de Ernst Ludwig Kirchner issu de la collection Hess, le soutien à la restitution aux héritiers Flechtheim et la découverte récente du Trésor artistique de Munich, la recherche de provenance a pris une place croissante dans la conscience collective. Elle fait toutefois l’objet de controverses plus vives que jamais.

Les recherches de provenance ne s’arrêtent pas aux frontières nationales. Il est fréquent cependant que les institutions, les méthodes et les outils de travail à travers lesquels elles s’élaborent ne soient pas ou très peu connus hors des frontières de leur pays d’origine. C’est dans l’optique d’un renforcement de la coopération entre la France et l’Allemagne que les quatre institutions partenaires organisaient ces journées d’études, qui ont permis de présenter pour la première fois toutes les facettes de la recherche de provenance allemande et française.


Ces journées d’études étaient organisées par le Centre allemand d’histoire de l’art (DFK) et l’Institut national du patrimoine (INP), en partenariat avec le Arbeitskreis für Provenienzforschung, e.V. et l’Institut national d’histoire de l’art (INHA).

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Date de captation

Citer la ressource

Polack, Emmanuelle, "Les catalogues de vente de la collection Jacques Doucet (1938-1950) : une source pour la recherche de provenance d'œuvres spoliées", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 20 février 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/rencontres-debats/patrimoines-spolies/patrimoines-spolies-regards-croises-france-allemagne/catalogues-vente-collection-jacques-doucet-1938-1950-source-pour-recherche-provenance-doeuvres-spoliees

Type de licence

CC BY-NC

Conditions d'utilisation

L'institut national du patrimoine autorise l’exploitation de ce document à des fins non commerciales, ainsi que la création d’œuvres dérivées, à condition qu’elles soient distribuées sous une licence identique à celle qui régit l’œuvre originale.

Crédit de l'image de couverture

Source de l’image d’en-tête : Couverture de la plaquette de présentation du colloque (WWII : STOLEN ART, 1945. American soldiers loading works of art stolen by Hermann Goering onto a truck. Photograph, 1945. Granger NYC / Rue des archives)