"Hargita (Barlovento)" de Victor Vasarely, 1950-1953 (Musée d'art moderne, Saint-Etienne) : étude et restauration d'une peinture à l'huile sur panneau de fibres dur

N° : 3754 application/pdf - 8,8 Mo - 209 page(s)

Description / Résumé

Hargita (Barlovento) est une peinture à l’huile sur panneau de fibres dur (type isorel), exécutée entre 1950 et 1953 par Victor Vasarely (1906-1997). Cette abstraction géométrique relevant de la période « Denfert » est aujourd’hui conservée au Musée d’Art moderne de Saint-Étienne. L’œuvre a été replacée dans une série de projets dont les échos sont matérialisés par une stratigraphie complexe. L’importance d’un soulèvement concernant une couleur spécifique a consigné l’œuvre dans les réserves du musée, à plat, depuis plus d’une décennie. L’altération est récurrente malgré les anciennes restaurations. Suivant l’hypothèse que le support, un isorel, cloué sur un châssis fixe en bois, pouvait être lié à la genèse de l’altération et qu’il joue encore un rôle dans la distribution des contraintes, nous avons décidé d’étudier le comportement mécanique du panneau de fibres dur soumis aux variations hygrométriques.
Une étude des techniques de l’artiste et une reconstitution de la mise en œuvre des matériaux a permis d’étudier le comportement d’une peinture à l’huile sur ce support, dès le processus de création. Les deux aplats dégradés présentent la particularité de comporter une sous-couche noire antisiccative appauvrie en liant à cause de la migration de l’huile dans le support, surmontée de couches de vert de cobalt, pigment siccatif. A cause de cette hétérogénéité de concentration volumétrique pigmentaire, les variations dimensionnelles du support ne sont pas suivies de manière homogène par les différents films, induisant des tensions et des contraintes se traduisant par des clivages, des ruptures de l’adhésion, puis de la cohésion.
L’adhésif PLEXISOL P550® dans un mélange de xylène et de ligroïne ont été choisis dans le respect des sensibilités du film d’huile récent, la problématique étant de consolider la sous-couche noire, de refixer les écailles, et de retirer les résidus de colle protéiniques en surface, dans le respect de la surface satinée, afin d’homogénéiser les trois aplats verts.
Enfin, l’étude du support a permis de mieux comprendre la nature des composants, l’amplitude des variations dimensionnelles, la réactivité des matériaux constitutifs, et de préconiser des conditions d’encadrement et de présentation au service d’une conservation préventive adaptée, seule garante du ralentissement de la dégradation.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

Hargita (Barlovento) is a oil-base paint on hard fiberboard (standard isorel), carried out between 1950 and 1953 per Victor Vasarely (1906-1997). This geometric abstraction belonging to the period « Denfert » is preserved today at the museum of Modern art of Saint-Etienne.The importance of a rising concerning a specific color consigned work in the reserves of the museum, flat, since more than one decade. Deterioration is recurring in spite of the old restorations. According to the assumption that the support, a isorel, nailed on a fixed frame out of wooden, could be related to the genesis of deterioration and that it still plays a part in the distribution of the constraints, we decided to study the mechanical behavior of the hard fiberboard subjected to the hygrometrical variations. A study and a reconstitution of the artist’s techniques made it possible to study the behaviour of one oil-base paint on this support, as of the process of creation. The two degraded flat tints have the effect of comprising a antisiccative black underlayer impoverished of binding because of the migration of oil in the support, surmounted layers of cobalt green, siccative pigment. Because of this heterogeneity of pigmentary volumetric concentration, the dimensional variations of the support are not followed in a homogeneous way by various films, inducing tensions and constraints resulting in cleavages, ruptures of adhesion, then of cohesion.
Adhesive PLEXISOL P550® in a mixture of xylene and ligroin were selected in the respect of the sensitivities of recent oil film, the problems being to consolidate the black underlayer, of refixer the scales, and to withdraw the proteinic residues on the surface, in the respect of glossed surface, in order to homogenize the three green flat tints. Lastly, the study of the support made it possible to better include/understand the nature of the components, the amplitude of the dimensional variations, the reactivity of constitutive materials, and to recommend conditions of framing and presentation to the service of an adapted preventive conservation, only guarantor of the deceleration of degradation.

Auteur/artistes/intervenants

Type de document

Date de publication

Citer la ressource

Lelièvre, Matthieu, ""Hargita (Barlovento)" de Victor Vasarely, 1950-1953 (Musée d'art moderne, Saint-Etienne) : étude et restauration d'une peinture à l'huile sur panneau de fibres dur", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 13 avril 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/hargita-barlovento-victor-vasarely-1950-1953-musee-dart-moderne-saint-etienne-etude-restauration-dune-peinture-lhuile-sur-panneau

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.