« En quête de main. » Etude et conservation-restauration d’un carnet de treize mains découpées dans des portraits de capitouls peints par Jean Chalette au début du XVIIème siècle (Toulouse, musée des Augustins) : comparaison des techniques traditionnelle…

N° : 4033 application/pdf - 34,1 Mo - 315 page(s)

Description / Résumé

Ce mémoire porte sur l’étude et la conservation-restauration d’une reliure souple en parchemin comprenant treize peintures à l’huile sur toiles représentant des mains dans différentes positions. Celles-ci ont été découpées dans des portraits de capitouls peints par Jean Chalette entre 1612 et 1644 à Toulouse. Malgré un historique très lacunaire dans les archives, des hypothèses sont formulées pour la datation de la reliure, son contexte de création ainsi que pour l’origine commune de plusieurs mains. D’importantes lacunes dans la couvrure en parchemin, des déchirures sur les feuillets en papier chiffon, des soulèvements et d’importantes lacunes des peintures ainsi qu’un encrassement fort randait les manipulations de l’objet risquées, et son exposition inenvisageable. Les interventions de conservation-restauration ont permis de le stabiliser et d’améliorer son état de présentation. Les peintures ont retrouvé beaucoup de couleurs et une meilleure lisibilité. Une étude technico-scientifique est également menée sur un logiciel de comptage automatique des fils de toiles créé en 2008 par Richard Johnson et développé par Don H. Johnson. L’objectif de cette étude est de comparer la technique informatique avec les méthodes traditionnelles utilisées en atelier de restauration, afin de déterminer les situations dans lesquelles l’une et l’autre sont les plus efficaces et performantes.

Résumé en langue(s) étrangère(s)

Abstract : This master’s work is dedicated to the study and conservation-restoration of a limp vellum binding in wich are included thirteen oil paintings on cavases, that represent hands in different positions. These were cut from portraits of capitouls paintend bu Jean Chalette between 1612 and 1644 in Toulouse. Despite a vey poor historical documentation in the archives, hypotheses are formulated for the dating of the binding, its context of creation and for the origin of the hands. Large lacunas in the parchment cover, tears in the paper sheets, paint lifting, lacunas in the paintings and a severe accumulation of grime precluded its handing and its exhibition. Conservation interventions have stabilized the object and iproved its state of presentation. The paintings have regained colors and a better state of presentation. A scientific study is also performed about a thread count automation software, created in 2008 by Richard Johnson and developed by Don H. Johnson. The objective is to compare the computer technology with the traditional methods used by the conservators, in order to determine the situations in wich both are the most effective and efficient.

Auteur/artistes/intervenants

Direction scientifique ou pédagogique

Type de document

Date de publication

Localisation

Datation

Type d'intervention

Numéro de gestion de l'œuvre INP

Citer la ressource

Merieux-Poumeau de Lafforest, Tiphaine, "« En quête de main. » Etude et conservation-restauration d’un carnet de treize mains découpées dans des portraits de capitouls peints par Jean Chalette au début du XVIIème siècle (Toulouse, musée des Augustins) : comparaison des techniques traditionnelle…", Médiathèque numérique de l'Inp, consulté le 19 juin 2024, https://mediatheque-numerique.inp.fr/documentation-oeuvres/memoires-diplome-restaurateurs-patrimoine/en-quete-main-etude-conservation-restauration-dun-carnet-treize-mains-decoupees-dans-portraits-capitouls-peints-par-jean-chalette-au

Type de licence

Tous droits réservés

Conditions d'utilisation

Cette ressource constitue une œuvre protégée par les lois en vigueur sur la propriété intellectuelle, dont les producteurs sont titulaires. Aucune exploitation commerciale, reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielle ou intégrale des éléments de cette ressource ne pourra en être faite sans l’accord préalable et écrit des ayants droit, à l’exception de l’utilisation pour un usage privé sous réserve des dispositions différentes voire plus restrictives du Code de la propriété intellectuelle.